Wamja’s House

Just another weblog ?

Vive la mer août 11, 2009

Ce post pourrais bien s’intituler Faire du neuf avec des vieux, part II. Je suis toujours contente de voir des anciens revenir sur la scène kpop, ainsi après Hwayobi, Minwoo et Mc Mong revoilà Bada.

20090724_bada_3
Je ne me souviens pas avoir été fan de Bada, mais j’admire le fait qu’elle est su rester dans la musique malgré son âge même si c’est avec moins de succès que Lee Hyori.
Bada aka Choi Sung Hee est né en 1980 en Corée du Sud, elle était le leader du groupe mythique S.E.S (peut être pas mythique mais il m’a quand même marqué) produit par la SM Entertainment à la fin des années 90. S.E.S était un groupe de trois filles, Sea (Bada en hangul), Eugene et Shoo, à l’époque le principal rival de Fin KL.

ses
En 2002 le groupe se dissout chacune se consacrant avec plus ou moins de succès à sa carrière solo. Entre 2002 et 2009 Bada est quand même celle que j’ai le plus vu, elle jouait souvent les fofoles dans les shows TV et était souvent critiquée par les sites de ragots à cause de ses goûts vestimentaires plutôt douteux, car Bada et la mode ça fait deux, malgré le fait qu’elle se soit aussi lancée dans cette activité. De plus elle a participé  à quatre comédies musicales, The Peppermint (2003), Tell me On a  Sunday (2007), Notre Dame de Paris (2007) et 200 Pounds Beauty (2008).
Cette année elle nous revient avec un quatrième album Look at the Sea dont le premier single est Mad avec en featuring mes Untouchable préférés ^^. Je suis assez contente qu’elle ne nous ai pas sorti une énième ballade c’est un titre pop bien vivant qui colle bien avec sa petite voix de gamine. Le clip lui est assez décevant après le preview horrifique auquel on avait eu droit.

Son premier live a déchaîner une pluie de commentaires négatifs parce qu’il était a priori trop beau pour être vrai ^^ tout d’abord je me suis dit « Tout le monde chante en play back, pourquoi pas elle ? On pardonne aux SNSD mais pas à la vieille Bada -_- »
« Can it be so perfect that it sounds like a CD? There is no doubt that she was lipsynching » (source allkpop) ce commentaire m’a bien fait rire, si c’est un play back je n’en voit pas l’intérêt, car il est truffé de d’imperfections… mais je dois avouer que si elle chante vraiment ce n’est pas sur toute la chanson, ayant un peu chanté dans une chorale je je doute un peu de son « maaaaad ».

En définitive j’aime bien la chanson mais je suis déçue par le live car je m’attendais à mieux venant d’une fille qui a 4 comédies musicales à son actif. Concernant le reste de l’album, mon avis est positif, il alterne intelligemment les chansons pop et les ballades donc on retrouve l’ancienne Bada avec une pointe de nouveauté.

Je ne poste toujours pas beaucoup parce que c’est les vacances et que j’en profite autant que je peux, voici quelques mauvaises photos prise par une mauvaise photographe et un appareil en fin de vie (ça explique l’absence de photo perso sur ce blog).

vacance 2009 sinailleSinaille à Grand Rivière une commune du Nord, le temps est gris le sable est noir mais j’ai beaucoup apprécié cette plage pas très fréquentéevu sur le rocher du diamant.L’entrée d’une petite plage du Sud excellente vu mais c’était noir de monde.

p d boutLe sud encore le temps n’était pas génial non plus mais après tout c’est la saison des pluies ici.

Publicités
 

Il faut assumer juillet 23, 2008

Pour continuer sur ma lancée « coup de gueule » un autre post qui me permettra d’introduire par la suite un groupe dont on ne parle pas assez.

Raison du coup de gueule ? La culture du physique en Corée du Sud je dirai même, la culture du physique artificiel en Corée du Sud.
En fait c’est un peu comme pour les chanteuses/actrices, j’en ai tellement vu que là, j’en ai marre. De plus quand j’y réfléchis bien il ne s’agit pas seulement de la Corée mais d’un état d’esprit général des non-caucasiens.
Autant le dire on s’est fait avoir en beauté par l’occident qui nous à convaincu que nous ne sommes pas bien comme nous sommes, et que nous sommes presque anormaux, car la beauté féminine c’est ça (au choix) =>

Croire que cela vient de la mondialisation serait simpliste, il y a bien pire derrière tout ça. Cela remonte à la découverte des continents par l’homme blanc, à l’esclavage, et aux colonisations/occupations amicales un peu partout dans le mondes. Ils ont cherché à nous convaincre que nous étions inférieurs plus ou moins violemment pour pouvoir asseoir leur puissance économique en se servant de nous et on en voit les conséquence un peu partout, un eurocentrisme exacerbé mais toujours renié. Après bien sur la mondialisation à fini le travail.

Dans les Antilles, en Amérique Latine, en Afrique ou en Inde, c’est bien perçu d’être clair de peau, et si la nature ne vous à pas gâté vous vous tournez vers les « soins » blanchisseurs souvent cancérigènes (on s’en fout du cancer on mourra blancs). « Tu peux pas comprendre tu es claire de peau m’a t-on dit » -_-; C’est vrai que c’est plus facile de trouver un job ou un mari/une épouse en étant clair de peau, mais pour employer une expréssion créole si « on soutire les gens dans leur vices » (si on entretien les vices/mauvaises habitudes des gens) on n’avancera jamais.

On se défrise au maximum, ça abîme les cheveux, ont paît des fortunes en coiffeur (une à deux fois par mois) et soins anti-chute, mais on continue. On m’a défrisé les cheveux pour la première fois quand j’avais 9 ans maintenant la seule solution c’est de tout couper pour revenir au naturel (et franchement j’assume pas du tout la coupe ultra courte)

Après, bien sur, on peut raboter les traits soi-disant négroïdes. Bah oui toooout les noirs ont un nez empâté et des lèvres épaisses et c’est laid tout le monde le sait, alors il faut faire quelque chose…
On les rabote manuellement ou par les mariages avec des personnes plus blanches/moins noires. De plus, sous ces latitudes les femmes tendent à renier ce qui faisait leur fierté auparavant, leurs formes, elles veulent ressembler à une anorexique européenne….

Angie Stone (chanteuse soul afro américaine qui s’assume)

En Asie la culture de la blancheur ne date malheureusement pas de l’arrivée des occidentaux, les geishas se sont toujours poudrées à l’excès pour paraître plus blanches, après tout les gens bronzés se sont les idiots de paysans qui travaillent sous le soleil… Je dis ça ironiquement mais en Corée comme au Japon ou en Chine les gens un peu trop foncés ne sont pas appréciés, alors je vous laisse imaginer ce qu’ils pensent des noirs… Ce qui d’ailleurs est assez amusant quand on se penche sur les origines de l’Asie (ça mériterait tout un article ça mais j’y reviendrai en temps et en heure)

N.B Quand je dis « ils » je généralise, l’Asie n’est pas peuplée de racistew…, mais j’ai remarqué une certaine tendance (et une tendance certaine) à mépriser les gens foncés de peau.

On va donc passer sur ce charmant trait culturel ainsi que sur celui de la maigreur et se concentrer sur « le plus grave ». Le fait ait que quand on voit certaines asiatiques ont à l’impressions de voir des caucasiennes ou plutôt UNE caucasienne clonée, le menton est taillé en pointe, les pommettes sont retaillées/siliconées, le nez est « relevé » et les yeux sont énormes (ça aussi c’est culturel mais ça empire avec le temps). En plus on on change de tête comme de chemise, alors pour certaines stars franchement je ne sais plus qui est qui.

Sung Yuri une coréenne vous estes sur ?

Elle a tout pour plaire, la maigreur, la blancheur…mais qui est elle vraiment ?

Le film 200 pounds beauty (avec la très refaite Kim A Joong), montre bien la mentalité ambiante: La grosse et moche se fait refaire entièrement et elle mène la belle vie, on lui amène tout sur un plateau d’argent… Mais ce que je remarque dans ce film c’est qu’il y a un bémol que les fans du plastique éludent, le gars quand il apprends que la fille qu’il convoite est entièrement refaite il s’éloigne. Il est attiré par elle c’est un fait, mais elle devient d’un seul coup intouchable. Une belle poupée dans une vitrine quoi. Malheureusement ce film à fait pleurer dans les chaumières et se réjouir dans les cabinet médicaux tss.

Pour trouver la photo d’une star coréenne féminine naturelle et représentative j’ai galéré…et j’ai rien trouvé c’esy affreux (toute sugestion est la bienvenue) donc je vous met Rain (pas si représentatif que ça avec son physique de top model) qui a quand même eut des problèmes à faire accepter ses yeux, en plus je ne sais pas si c’est une impression, mais il est quand même plus « épais » que les autres chanteurs. J’apprécie son physique atypique dans le paysage people sud coréen.


En visitant différents sites sur le sujet une question est sans cesse revenue « Que vont devenir les enfants de ces gens là ? » Car un a beau faire les gènes ne mentent pas, eux. La chirurgie n’est pas héréditaire, et même si ont se marie à un étranger, les traits tant redoutés peuvent récidiver (c’est comme la mauvaise herbes ces trucs là). Cet enfant qui ne ressemble pas à ses parents est forcément désorienté et peux avoir une mauvaise estime de soi. Par exemple que pensera l’enfant de Hwan Hee (Fly to the Sky) en voyant la tête de latino de son père >< ?

Le plus triste c’est que bien souvent ce qui attirera quelqu’un d’une autre ethnie vers vous se sera les mêmes traits que vous reniez avec tant de force.
Qu’est ce qui me plaît le plus chez Lee Minwoo ou Rain? Certainement pas leur talent de chanteurs (chancun ses goûts hien). Je trouve leur regard tellement charmant, ces yeux qui deviennent tout petit quand ils sourient, ça me fait craquer ^^ De la même manière quand on a demandé à des asiatiques, résidants aux USA, attirés par les afro-américains ce qui leur plaisait le plus en eux, c’était pratiquement toujours ce physique si différent du leur.

Moi je n’ai rien contre le chirurgie esthétique, ce n’est pas ça le problème, ce n’est pas non plus une histoire de mode ou quoi que ce soit du genre. Le problème c’est les raisons profondes qui poussent les gens à faire ça.

Il n’y a pas plus belle personne que celle qui s’assume selon moi.

Donc dans mon prochain post, je vous parlerai de chanteuses coréennes aux yeux bridés, plutôt bronzées, pas du tout maigres et pourtant tellement belles et talentueuses.
A suivre

(Oh la la encore un post plus long que prévu, et encore j’ai évité de trop dévellopé la partie « eurocentrisme » qui me passionne vraiment -_- )