Wamja’s House

Just another weblog ?

« La mélancolie de Suzumiya Haruhi » novembre 3, 2007

Ohayo ! Aujourd’hui je salue en japonais après avoir fait une overdoze d’anime. En effet, j’ai regarder toute la série Lovely complex et toute La mélancolie de Suzumiya Haruhi.

« Bref » commentaire sur La mélancolie de Suzumiya Haruhi (que je n’ai pas apprécié ><)

Suzumiya Haruhi est une jeune fille en première année du lycée plutôt excentrique en effet elle est désintéressée par les être humains normaux et est en constante recherche d’extraterrestres, d’espers (être aux pouvoirs surnaturels), et de voyageurs temporel.

Mon avis perso sur elle : elle est chiaaaaante (pour un certain lecteur qui n’aime pas cet adjectif trop flou, je dirai enervante), perverse et tyrannique….

Elle a créer « La Brigade de Haruhi Suzumiya pour Apporter Plus d’Excitation dans le Monde », ou plus simplement la « SOS Brigade » (SOS団 Sekai wo Oini moriagerutame no Suzumiya Haruhi no Dan). Le club est composé de cinq membres : Haruhi, Kyon, Mikuru, Yuki, et Itsuki. Kyon est celui qui lui a suggeré de fonder un club et qui en subit les conséquences plus ou moins malgré lui.

« Elle est considérée comme la cause de l’incident survenu il y a 3 ans, lorsqu’il y a eu une faille dans le continuum espace-temps, qui a affecté toute vie dans l’univers, et qui a aussi donné à certaines formes de vie sélectionnées des pouvoirs surnaturels. Ceci a attiré l’attention d’extra-terrestres et des civilisations humaines futures, dotées de technologies avancées en robotique, et en voyage temporel et dimensionnel.  » (wikipedia) => alors la fille, chiante/enervante au possible, est toute puissante et peut refaire le monde à sa guise, on va même jusqu’à dire que c’est Dieu (sic) s’en ait déjà trop pour moi… A partir de là j’ai regardé les épisodes en accéléré histoire de connaître la fin (quand même)

Alors une anime plus ou moins intéressante avec un topique particulier avec des moments bien ecchis (grâce à la pauvre fille aux gros seins qu’on maltraite) et des épisodes quelques fois soporifiques. Il y a 14 épisodes au bout du 7ème on à vraiment envie que ça se termine… Ah oui les épisodes sont rangés de façon anachronique (le premier épisodes correspond en fait au 11ème par exemple) et c’est, à mon avis, ce qui sauve l’anime. D’ailleurs cette disposition des chapitres (temps chaotique) + topique surréaliste qui s’implante dans un cadre réaliste, me fait assez penser à un roman de Juan Rulfo (désolée Mr Rulfo) et ça c’est un bon point pr l’anime….

D’un point de vue objectif, ça peut être intéressant mais il faut avoir des goûts spéciaux. Il y a des millions de gens qui apprecient cette anime, la chorégraphie du générique de fin est ultra connue et reprise partout dans le monde (il suffit de tapper Hare Hare Yukai sur you tube et vous verez). Et bien sur cette anime à popularisé Aya Hirano la doubleuse de talent qui interprète Haruhi.

118038643024.jpeg

sosdan10.jpg