Wamja’s House

Just another weblog ?

Hello mister Kapoor avril 24, 2010

Ca faisait un bail que je n’avais pas parlé de films indiens parce que je n’avais plus trop le temps d’en regarder mais cette semaine j’ai pris du temps rien que pour Shahid Kapoor. C’est simple à chaque fois que je regarde un film avec ce gars je tombe amoureuse il est tellement charmant et en plus il joue et danse parfaitement bien. Que demander de plus ?

A mon avis ce garçon a beaucoup d’avenir grâce à son talent pour la comédie et à son charme attachant, il pourrait même devenir le prochain Shahrukh Khan. Il lui manque juste des grand succès comme ceux que SRK mais ça c’est une question d’instinct, il faut savoir choisir ses films.
Le dernier film que j’avais de lui datait de 2008 et je dois dire que j’ai été surprise du changement, en seulement un an, le charmant garçon est devenu un homme hot hot hot.

Ce post est consacré à « Dil Bole Hadippa ! » et « Kaminey », deux films de Shahid sortie en 2009, mais je me concentre surtout sur « Kaminey » qui vraiment été un coup de coeur. Dil Bole Hadippa est une comédie romantique et Kaminey un thriller, à vous de choisir selon vos préférences.

Kaminey (Canailles) 8,5/10

C’est la toute première fois que je regarde un thriller indien et  franchement j’adore (à chaque fois que je dis « thriller indien » je pense à « Girly Man Man Man Man » XD)

L’histoire

Charlie et Guddu Sharma sont deux jumeaux qui ne s’apprécient pas et qui croient n’avoir rien en commun à part leur visage et leur défaut d’élocution. Charlie, celui qui a un cheveux sur la langue, est un petit délinquant qui gagne sa vie en pariant sur des chevaux. Pour Charlie « la vie est une chienne » et pour s’en sortir il faut savoir prendre des raccourcis, peu importe les moyens seuls comptent les résultats. Guddu est celui qui bégaie c’est un homme honnête et prudent qui rêve de gravir les échelons de son entreprise  pour enfin quitter la misère. Les deux frères qui ne se sont pas vu depuis des années vont être à nouveau réunit « grâce » à Charlie, qui après avoir volé une voiture se rend compte qu’elle est bourrée de cocaïne, s’est dit « tiens de la coke je vais pouvoir me faire de l’argent moi tidadidadou ».  Bien sûr la drogue appartient à de grands méchants pas beaux qui vont tout faire pour la récupérer.

J’ai beaucoup aimé…vraiment… mais le film à un peu trop traîné en longueur, en plus il a fallu qu’on nous colle deux scènes musicales complètement inutiles dont une carrément ridicule où Guddu fait de la prévention contre le SIDA dans son quartier -_- Une scène musicale dans un thriller tss … ceci dit musique de la scène dans la boîte de nuit est excellente.

Mais quand même chapeau pour les personnages haut en couleur, on se retrouve plongé dans un quartier sombre de Mumbai où la pauvreté côtoie le crime. C’est plein de ripoux et de gangsters complètement barjos. De plus il y a quelques scènes où l’on se retrouve dans la tête de Charlie qui sont plutôt artistiques (c’est pas du grand art  mais c’est pas mal)

Shahid joue Charlie ET Guddu à la perfection, c’est tellement bien de le voir jouer un personnage sombre, violent, avec une barbe de trois jours…. Ce film lui a même valu une nomination au Filmfares Awards dans la catégorie meilleur acteur On retrouve aussi Priyanka Chopra dans le rôle de la fiancée de Guddu, cette fille est mon coup de coeur parmi les jeunes actrices bollywood je l’aime presque autant que Shahid. En plus grande nouvelle il paraît qu’ils sont vraiment amoureux ces deux là, rien que pour ça je l’aime encore plus, Priyanka sais choisir ses hommes ^^ Son personnage dans Kaminey est bien marrant c’est une fille très gentille mais qui sait ce qu’elle veut, il y a un moment bien délirant où elle menace son frère, qui la prenait pour une gentille fille innocente:

le frère : Mais vas y tires ! Tires si tu l’oses !

Tac (bruit que fait une Kalachnicov déchargée quand on essaie de tirer avec)

le frère : Mais tu m’as tiré dessus ! o_O Tu m’as tiré dessus espèce de petite (…)

Grande envolée de violence familiale
Bon vous l’aurez compris Kaminey est un thriller violent qui n’a rien à voir avec un bollywood classique, mais il est très agréable à regarder. Pour ceux qui sont habitué au bollywood classique ça peut faire un choc mais ça passera. Et en plus : Shahid Kapoor ! (C’est bon j’arrête)

Je termine avec la bande annonce, j’ai bien déliré en la voyant « utv motion picturef prefentf (…) Thif Fummer difcover your mean fide (…) Coming Foon  » XD (Charlie prononce f à la place de s) Par contre le film est moins marrant que ça ne le laisse entendre, même si c’est difficile de rester sérieux en entendant Charlie dire Franfif ^^

Dhan Dan naaaaaaan na na nan naaaaaaaaaaaaan  !

Dil Bole Hadippa ! (Shout Hadippa !) 6/10

Dil Bole Hadippa est un pur produit de bollywood de chez YashRaj production (aka la machine à blockbusters). On y retrouve avec plaisir Rani Mukherjee, ma bollywood queen sur le déclin.

L’histoire

Rohan (Shahid Kapoor) est un joueur de cricket réputé en Angleterre qui décide de retourner en Inde dans son Penjab natal, pour remettre sur les rails la misérable équipe de son père qui perd tous ses matchs depuis 8 ans. De son côté Veera (Rani Mukerjee) est une jeune fille égocentrique qui rêve de devenir un batteur de renommée mondiale. Manque de pot il n’y a pas d’équipe féminine dans le village, elle décide donc de se déguiser en homme pour intégrer l’équipe de Rohan. Veera devient alors Veer Pratap Singh… (le film est bourré d’allusions de ce genre)

Tout les fans de teen movies (dont je fait partie) se seront rendu compte qu’il s’agit d’un remake de She’s the man avec Amanda Bynes.
Je le sentais vraiment mal ce remake… Quel est l’intérêt de reprendre un mauvais teen movie ? Mais j’étais quand même curieuse de voir l’adaptation du « je montre mes seins pour prouver que je suis vraiment une fille » à la sauce bollywoodienne XD  Et en plus : Shahid Kapoor (hadippa !)

Le film n’est pas transcendent mais il se laisse regarder. Je regrette le traitement de certains personnages qui ne servent à rien ou qui devraient avoir un rôle plus actif dans l’histoire. Il y a par exemple Soniya, une fille super belle/vulgaire et folle amoureuse de Rohan qui a du potentiel pour être la p****** de service mais elle ne fait rien, j’étais là à espérer un sale coup mais rien n’est venu T_T Et puis c’est moi ou Shahid fait les actrices paraître beaucoup plus vieilles qu’elles ne le sont ? -_-;

Publicités
 

Fantastique et Sci-fi décembre 11, 2009

Depuis quelques temps j’ai une forte tendance à préférer regarder des séries us plutôt que des dramas, parce que les dramas me bouffent tout mon temps, les épisodes sont trop longs.
En ce moment je suis trois séries assidûment. Les deux premières sont des séries US qui ont su faire du neuf avec du vieux, Eastwick et V, j’ai flashé sur ces deux séries parce qu’elles me rappellent mon enfance (si vous avez moins de 20ans ça ne vous évoquera sans doute pas grand chose)

Eastwick


Je passe brièvement sur Eastwick, car j’ai appris que la série à été annulée faute d’audience, elle ne comptera donc que 13 épisodes (chiffre symbolique ?) Eastwick est un remake de « Les Sorcières d’Eastwick »un film qui date de 1987, avec Cher, Susan Sarandon,Michelle Pfeiffer et Jack Nicholson.

L’histoire: Dans la pittoresque ville d’Eastwick vivent trois femmes aux pouvoirs insoupçonnés qui souhaitent que leur vie tristounette change à jamais. Leur souhait va être exaucé par l’arrivée de Daryl Van Horne un homme aussi mystérieux que fascinant,qui révélera leurs pouvoirs, (et qui par la même occasion couchera avec les trois alors qu’il est vraiment répugnant)

La série propose une sorte de suite, les anciennes sorcières sont maintenant vieilles (mais se ne sont pas les mêmes -_-) et elles ont tué le mystérieux et dangereux étranger. Pourtant un soir trois jeunes femmes qui ne se connaissent pas  font le même voeux qu’elles à la fontaine d’Eastwick. Et dès le lendemain Darryl Van Horne réapparaît et il tente de séduire les trois femmes en question. Je n’ai jamais vraiment compris qui était Daryl Van Horne ou plutôt CE qu’il était, peut être que la série donnera une réponse. Au cast on retrouve dans le rôle des sorcières Rebecca Romijn (X-Men/Ugly Betty), la charmante coréenne-américaine Lindsay Price (Beverly Hils/Lipstick Jungle) et Jaime Ray Newman (une grande inconnue), et dans le rôle de Darryl, Paul Gross. Cette série avait du potentiel c’est dommage, mais bon qui sais, on en est au 9ème épisode et les 13 seront quand même diffusé, s’il y a un regain d’audience peut être que… C’est vraiment un mystère que j’aime cette série et ce film, d’habitude les trucs fantastiques avec sorcellerie, vampires, monstre et cie ne m’interresse pas du tout; je n’ai vu aucun des Seigneur des anneaux, ni Harry Potter, ni Twilight (ce qui mérite presque la lapidation selon certains)

V the Visitors

V c’est LA série de mon enfance, l’une des séries cultes des années 80. J’ai due la voir trois fois en entier et je ne m’en lasse pas jusqu’à maintenant. il faut dire que cette série vieillit incroyablement bien malgré les effets spéciaux dépassés.

Le générique le plus inquiétant que je n’ai jamais entendu.

L’histoire : Des vaisseaux extraterrestres apparaissent en même temps dans toutes les grandes villes du monde. Les extraterrestres ressemblent à des êtres humains et disent être venu en paix mais en fait se sont des lézards qui veulent faire de la Terre leur garde manger. Hem je me rend compte que dis comme ça, ça à l’air très con comme histoire (les grands méchants lézard grr grr XD)
Le sujet de V est universel et intemporel, certes il y a des extraterrestres mais ils ne sont à mon sens que le véhicule d’un message particulier. Le scénariste de la série originale s’est inspiré de la seconde guerre mondiale pour la série et on en retrouve tout les acteurs. Les nazis deviennent des serpents qui prennent aspect humains pour mieux vous séduire et vous détruire. On retrouve aussi la jeunesse hitlérienne et les collabos, certains séduits par les arguments trompeurs de l’ennemi d’autres qui y voient juste leur intérêt. L’élément le plus important est la résistance, des hommes et des femmes de tout bords qui s’unissent pour la survie de l’humanité.

« To the heroism of the Resistance Fighters (past, present, and future) this work is restpectfully dedicated » c’était le message d’intro de la série originale. Nous dédions respectueusement cette oeuvre à l’heroïsme de Combatants de la Résistance (passée, présente, et future) »

J’attendait cette série depuis des mois et enfin la voilà je suis trop contente(fangirl), même si la nouvelle série n’égale pas la première. De toute façon la nouvelle série est très différente plus sombre, les visiteurs ont plus un côté secte New-Age que nazi, et les scenariste ont plutôt joué sur le côté animal à sang froid de V. Ils sont tous très zen et froids même quand ils s’énervent.
On peut être tenté de comparer les effets spéciaux mais il ne faut surtout pas, déjà parce qu’il est évident que si on devait refaire exactement les mêmes scènes, celles d’aujourd’hui serait mieux, mais surtout parce que la nouvelles série ne met pas l’accent sur le côté scifi. Il y a les vaisseaux mais le reste est plutôt dans la norme, les visiteurs n’ont même plus de pistolets lasers, ils se battent à l’arme blanche 😦

Niveau casting on a le « gratin » de la sci-fi : Elizabeth Mitchell (Lost),Joel Gretsch (4400), Laura Vandervoort (smallville), Morena Baccarin (Stargate SG-1). Morena Baccarin joue Ana le leader des V et Elizabeth Mitchell celui des résistants, Erica.
A mon humble avis personne ne peut égaler Diana (Jane Badler) et Donovan (Marc Singer). Diana le grand méchant serpent à sonnette à la permanente impeccable, chef charismatique de la première vague de visiteur et de l’autre côté Donovan le journaliste engagé et impertinent. chef de la resistance. Pi bon le casting masculin du nouveau V n’est pas très appétissant (les femmes par contre sont très séduisantes); les critères de beauté et la mode ont peut être changé mais rien ne vaut un Marc Singer et un Michael Wright en jean ultra moulant :p (sweet 80’s) J’aurai bien aimé avoir les dvd pour vous faire une petite capture d’écran.

La nouvelle série ça reste très bien pour le moment (4 épisodes pour l’instant), j’ai même frissonné à certains instants. En plus il y a des chances pour que l’enfant stellaire soit noir(e) cette fois-ci, ça vaut ce que ça vaut, mais ça fait plaisir que le noir ne soit pas un secong couteau cette fois-ci. De plus Joel Gretsch ressemble vraiment à Marc Singer.

Je regrette :

* Le nombre restreint d’acteurs au niveau du cast principal surtout au niveau de la résistance genre « nous sommes 4 mais nous vaincrons une armé d’extraterrestres par notre seule volonté ». On tourne un peu en rond.

*Le leader de la résistance fait partie de la cellule anti-terroriste du FBI -_- Je ne sais pas pour vous mais j’en ai marre du FBI et des terroristes, ça et les vampires… De plus ça fait que la résistance n’est pas fondée par des gens normaux.

*Que l’action se passe à New York, finit les poursuites dans les grand espaces

*Que les acteurs manquent de charisme et les personnages qu’ils jouent de caractère.

Je me demande si ils vont gober des souris vivantes cette fois-ci ^^ ( OMG je viens de me rendre compte que ce n’était pas une souris XD LNA si tu passes par là ne regarde sourtout pas)

 

Evolution mais pas révolution septembre 4, 2009

Salut salut

Nouveau post pour un sujet pas si interressant que ça (je sais vraiment pas me vendre moi -_-) : l’évolution des idoles actuelles de la kpop. Mon post tourne un peu en rond à mon avis, en fait c’est juste un constat.
Il y a quelques années et même quelques mois les icônes sexy de la Kpop étaient Lee Hyori, Son Dambi, Ivy, ou Chae Yeon mais celles-ci  respectaient un certain code, elles n’en faisaient jamais trop, elles imposaient certes une image sexy mais restaient plutôt sages et même cutes. D’ailleurs les netizens les opposaient souvent aux popstars de l’ouest qui elles ne savent pas ou s’arreter.

Depuis quelques temps les chanteuses typiquement cute gagnaient dangereusement du terrain, les Wondergirls  représentaient par exemple le pendant sulfureux des SNSD. Je me rappelle que certains étaient choqués que l’on puissent utiliser Sohee comme un « objet sexuel » pour promouvoir le groupe, c’est là encore l’exageration des netizens coréens -_-; Pour moi Kara, SNSD, WG c’est kif kif, c’est toujours de la pop bubble gum qui rendrait hyperglycémique le plus grand diabétique du monde.
Mais depuis pas très longtemps les choses bougent un peu,les grandes major coréennes se sont rendu compte que le sexe fait vendre, les plan suggestifs ne se limitent plus à un plan de trois secondes sur le popotin de Sohee désormais.

Je pense que ça à commencé après l’arrivée des After School sur le devant de la scène avec  Ah. Ce groupe se voulait, je le rappelle, plus mature et se présentait comme les Pussycat Dolls coréennes (j’y ai vraiment cru jusqu’à ce qu’elles fassent une reprise des Morning Musume:( ) Elles avaient joué avec succès la carte sexy dans leur 1er mv puis se sont assagies.

Puis il y a eu Son Dambi et sa chaise
Du côté des hommes il y a aussi eu Ajoo qui se la jouait Flavour Flave (j’ai pas trouvé de meilleur image) j’ai plein de fric viens à moi, ou Rain avec son Magic stick. Ca ne parait pas très provocant sur le coup mais dans la kpop ça choque, j’ai moi même été choquée. Aujourd’hui le magic stick, demain I’m a motherf***** P-I-M-P :p Ca choque forcement venant d’un coréen, quand on connait le côté conservateur de la société coréenne, d’ailleurs j’ai été assez étonnée d’apprendre que les église chrétienne y étaient aussi bien implantées. Les églises chrétiennes sont très présentent en Corée du Sud grâce à leur connes relations avec les Etast-Unis (pas que je m’en plaingne au contraire). C’est l’une des grandes différences entre la Corée et la Japon, la morale chrétienne reste présente et ce que vous voyez sur Tokyo TV vous ne le verez pas sur KBS.

Bref, justement à ce moment là il y a eu comme une vague de censure plus ou moins  abusive dans le petit monde de la kpop, Rain fut privé de son magic stick, les DBSK de leur Under My Skin, Afterschool  de leur Bad Guy et de leur uniforme d’écolière, Seungri de son crack ect… Mais ce que les autorités ne semblent pas avoir compris c’est que la censure attire le jeune public en pleine rébellion contre le système, et les plus vieux qui sont tout simplement assez intelligents pour juger par eux même si c’est bien ou mal.

Prenons E.via avec son Oppa can I Do It, un titre délibérément plein de sous-entendus, de soupirs et de couinements, alors que la chanson en elle même ne dit rien de si choquant que ça (à moins que je n’ai lu la mauvaise traduction), si elle n’avait pas été censuré on n’aurait peut être jamais entendu parler de cette fille, à part peut être parmi les amateurs de Hip Hop ou de Ulzzang. Mais depuis elle fait son petit bonhomme de chemin et sort son premier mv Hey

Je ne suis pas trop fan de son flow qui manque de puissance et l’intro est bien plus marrante que le clip en lui même. Peut être que je me trompe mais j’ai vraiment l’impression de voir une Avril Lavigne coréenne, c’est à dire une poupée à qui l’on a dit « joues les rebelles ça fait vendre ». Je ne dit pas ça parce qu’elle est jolie mais j’ai l’impression qu’elle essaye trop…Je ne sais pas c’est peut être du à ce sac dos orange qu’elle trimbale même sur scène. Si ça se trouve comme Avril elle va nous sortir un album pop un jour.

Quoiqu’il en soit les maison de disques suivent le mouvement et donnent une allure bien plus sexy à leurs artistes féminines : attention les T-Shirt et les jupes se raccourcissent XD

SNSD nous sort un Genie déguisées en hôtesses de l’air sexy, le plus intéressant c’est qu’il s’agit du seul titre de se genre sur leur album, comme si au dernier moment la SM avait décidé de surfer sur la vague sexy. Les Kara quant à elles remuent autant que possible du popotion sur Mister. Tout ça bien sûr est loin d’être provoquant mais c’est une nette évolution depuis les début de ces groupes.

AVANT

APRES

Laissons les petites filles et venons en aux femmes, aux vrais.

Les Brown Eyed Girl effectuent aussi leur grand retour cet été en tortillant elles aussi du popotin mais dans des tenues en hyper sexy et en en se tripotant un peu cette fois-ci.


Hwang Bo signe elle aussi sont grand retour avec Arisong, une chanson nulle à…en mourir mais avec un clip assez sexy.
Et enfin les dernière venu sont les Ten un duo (?), je les trouve un peu trop cheap à mon goût, le début de leur 1er clip Right Choice (clip en fin du post) est comme une introduction à un porno, genre « le pervers du train » XD ça surfe pas loin du mauvais goût et ça attire l’attention. Le virus Tatu  est-il en train d’envahir la Corée du Sud ? D’ici a ce que le petit monde de la kpop devienne gay friendly…

Ce que je tire de tout ça c’est que la nouvelle tendance c’est de faire ultrasexy/vulgaire mais que ça reste superficiel. Si je reprend l’exemple d’Evi.a, elle ne dégage pas la même chose qu’Epik High ou Tiger JK. Ces gars ne font pas Hip Hop, il font du Hip Hop, ils ne cherchent pas à faire rebelle juste parce que ça marche. Des gens comme eux, Rain ou les Brown Eyed Girls peuvent se permettrent  de jouer la provoque parce qu’ils ont déjà fait leurs preuves; mais à quoi ça sert de battir ça carrière sur ?

Pour la route un petit Right Choice de Ten, la musique me rappelle Typhoon, j’aime bien.