Wamja’s House

Just another weblog ?

Materiel de merde octobre 21, 2009

Je poste un court article parce que mon ordi m’empêche d’en faire plus. Petit conseil n’achetez pas de iMac à moins d’être pété de tunes et de pouvoir assurer les réparation. L’écran de mon iMac est en train de me lâcher, là j’ai les trois quarts de l’écran qui n’affichent plus rien et la partie qui fonctionne, fonctionne mal. J’en aurai pour 500 euros de réparation >< A ce prix là autant se racheter un PC, manque de pot je me suis trop habituée à Mac pour retourner sous Windows. Sinon j’ai trouvé une solution adapté à mon porte monnaie, une copine m’a passé un écran (trop pauvre pour se payer un écran -_-) et j’ai commandé un adaptateur, (parce que ces cons chez Apple ne veulent rien faire comme les autres et n’ont pas d’entrée vga, je me retrouve à payer un cable 40euros scrogneugneu  >< (trève de mauvaise foi c’est parce qu’ils ne faisaient rien comme les autres que j’ai un Mac) Donc en attendant mon adaptateur je me débrouille avec ça =>

HPIM0670

Au début il n’y avait que la partie de droite qui ne fonctionnait pas mais la ça s’étant comme la peste.

Venons en à un sujet plus réjouissant:

6495_141915646893_106535361893_3314753_7952021_n

Il y avaient quelques mois de cela je vous parlait d’un artiste non asiatique pour une fois, Mike Ibrahim. Et bien ce monsieur est l’heureux papa d’un album tout nouveaux, tout beau intitulé La route de Nord. Sur son Facebook à genre de musique il a indiqué, « musique avec des guitares dedans », et c’est bien tout ce que l’on peut dire pour classer sa musique. J’aime bien cet album parce qu’il est très accoustique et aussi parce que les chansons sont…intéressantes. Si l’on prend par exemple le 1er extrait de son album, « Amoureux de mon amie » sous couvert de chanson romantique il parle de l’Amérique et de l’élection d’Obamah. Ce n’est pas ma chanson préférée parce que j’en ai soupé de l’obamania, tout ces noirs qui croient que leur vie va changer parce qu’un noir est président des USA, et que tout à changé en Amérique, mon c…oeil -_-  Le coup du prix nobel de la paix ça a été le coup de grâce, même Obamah ne comprend pas pourquoi on le lui a donné… enfin bref.

Ma chanson préférée est Ce moment avec toi => « On ne se connaissait pas mais tu m’as tout de suite tutoyé (…) tes mains sur moi me donnent des frissons, pourtant ça ne devrait pas entre garçons (…) tu sais tu le monde en parle déjà dans la cité, ton affection à laissé des marques sur mes poignets (…) Ce moment avectoi je ne l’oublierai pas(…) et moi si j’ai rien dit c’était à cause de ton uniforme (…) T’étais beau, t’étais grand, tu sentais bon la lacrymo. T’étais beau, t’étais grand mon CRS » ^^ j’adore cet humour insolent, au début je me suis dit, « tient une chanson sur l’homosexualité je ne m’y attendais pas » puis « aaaah d’accord XD »

Sur ce je vous laisse je vais dormir un peu.HPIM0696_2Je m’essaye au camwhoring

Publicités
 

N’y a t-il que le zouk dans la vie ? novembre 21, 2008

N’y a t-il que le zouk dans la vie ?

Question quasi existentielle pour l’antillais qui commencerait a devenir sourd après des années à se faire agresser les oreilles par nos starlettes locales. (Attention il y a aussi d’excellentes chanteuses et chanteurs, de zouk comme Sonia Dersion par exemple)
Mais c’est vrai que dans cet océan de voix suraiguës, d’étranglement sur des notes un peu trop hautes, de lyrics qui se suivent, s’enchaînent à la pelle mais mais qui se ressemblent insipidement, il existent des îlots de talents qui surgissent comme ça et qui rappellent que le zouk n’est pas notre seul médicament (Kassav) et que n’est pas artiste qui veut.

Mon îlot de talent du moment c’est Mike Ibrahim,

item
C’est un charment chanteur, auteur compositeur, guitariste de 33 ans aux origines malgache et comorienne, africaine et bretonne (rien que ça), né à Paris mais qui a grandit en Martinique et y a étudié l’histoire et la littérature en langue créole à l’université des Antilles et de la Guyane.
En 2006 il sort un premier album en créole Ninaroz, qui a obtenu un succès plutôt discret, tellement discret que je n’en n’ai entendu parlé que 2 ans plus tard. En même temps c’est vrai que je ne suis peut être pas la plus aucourant de l’actualité musicale martiniquaise j’entends tellment de trucs qui m’agacent que zappe pratiquement tout depuis un moment.
L’histoire de ma « découverte » est plutôt simple, alors que je m’ennuyais ferme un soir de vacance, je suis tombée sur l’émission musicale On la rejoue en acoustique à la TV (une des rares émissions musicales antillaises que j’aime… la seule en fait). Le principe un chanteur comme invité qui raconte ses influences et son point de vue sur la musique et qui nous interprète des chansons en acoustique sans artifice. Résultat ? une émission de qualité sans petite starlette et autres « kareur » (créolisme = frimeurs). Et ce soir là ça a été le coup de foudre, je découvre un gars charmant (carrément sexy disons le), calme et posé, à la voix velouté et au talent certain.
Alors je décide de me renseigner, car le piège de cette émission c’est justement l’ambiance acoustique, car quelque fois on est déçu d’apprendre que l’artiste est très loin de se la jouer en acoustique sur ses albums. Pour le coup je n’ai pas été déçue du tout ^^ Sa musique est calme et feutrée, métisse dans le vrai sens du terme, car on ne peut pas la classer dans un style précis, l’ambiance Jazzy et la guitare sèche sont récurrents, on se rapproche du zouk et de la musique antillaise en général, pour mieux s’en éloigner et se diriger vers la soul, on détecte souvent des accents folk, reggae ect… Sa musique peut être romantique mais elle peut être aussi engagée, elle parle du pays, de solidarité, de notre condition, de la vie.

4795

J’aime ce qu’il a répondu à un journaliste « Chanter en créole ce n’est pas faire du zouk(…) Mon souci, c’est de proposer des choses différentes au public, de lui présenter une musique sincère (…)Je ne veux pas parler du zouk en soi, parce que pour moi, il s’agit déjà d’une musique hybride. »  (la suite sur Grioo.com)


Ninaroz son premier clip tourné…en Chine je ne me trompe pas ? Son premier clip est tourné en Asie…comment ne pas l’aimer

Sa collaboration avec Nhojj sur Spring Rain, est magnifique, quand je l’ai téléchargé (légalement) je l’ai écouté en boucle et ce soir je l’écoute encore en boucle depuis une demi heure et ça m’a donné envie de vous parler de ce chanteur encore méconnu.

Mais ça va changer, on va le connaître, c’est obligé, j’en suis certaine XD Il a signer chez Polydor pour ses trois prochains albums et il ne me parait pas du genre à passer inaperçu ou à produire juste un tube pour l’été. J’ai fais un tour sur son Myspace où quelques démos sont dispos. Les paroles sont en français, loin d’être mielleuses, elles ne l’enferment pas dans l’image de l’Antillais-Sex symbole, « oui je me suis mis à ta place, et on s’y sent on s’y sent à l’étroit, le fil de mes mots s’arrête et se casse, s’était une seconde de trop, une seconde de trop dans ta peau (…) sur cet cet épiderme ou rien ne s’efface, on y danse on danse à l’étroit, le fil de tes mots s’arrête et se glace si tu passes une seconde de trop dans ma peau »

J’aime, j’aime, j’aime, j’aime beaucoup (s’excite toute seule)

item-1
Petit live de la petite perle Spring Rain en duo avec Nhojj

Lanmè pa lwen (La mer n’est pas loin)

Punaise je lui ai consacré 4 bonnes heures, je vais être cadavre demain (on est déjà demain en fait -_-; )mais il FALLAIT que je le publie aujourd’hui. Je suis retournée à un layout plus dark parce que décidement c’est ce qui me va le mieux et j’ai bricolé rapidement une bannière pour aller avec (je vais essayer d’en changer assez souvent). Bon sur ce je vais m’accorder… 3 heures de sommeil (2h45 en comptant la douche).

Bonne nuit ou bonjour à toi cher visiteur.

N.B: A part Spring Rain, toutes les vidéos sont en créole et les rythme caribéens sont très présents, si vous préférez un style plus folk (et plus en langue française) faites un tour sur son Myspace